Le Royaume du Peuple Baham

GUA GUEFFA TA'A TOMDJAP

Sa Majesté POUOKAM II Max, Roi des BAHAM

Juin 2017
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
   



 

DEVELOPPEMENT



Document sans titre
Hauts Plateaux : Le chef supérieur Bandenkop est mort


Par Michel Ferdinand [Mutations]

19 mai 2009



Marcel FEZE NGANDJONG II a connu un parcours d'exilé politique, avant de retrouver son trône.

La nouvelle n'a pas encore été rendue publique, surtout que l'on n'annonce pas la mort d'un chef dans la région de l'Ouest. Mais, la communauté Bandenkop de Bafoussam s'est retrouvée de manière inhabituelle hier lundi, 18 mai 2009, pour voir comment rendre un vibrant hommage à Marcel Féze Ngandjong II, décédé dans la nuit de lundi à mardi dernier. Rien n'a filtré sur le lieu de son décès, encore moins sur les causes. Dans la communauté Bandenkop à Bafoussam, tout le monde ou presque sait simplement que le 11e et 13e successeur de la dynastie Bou'agang était âgé et malade.
Et qu'il avait été évacué plusieurs fois en Europe. Bandenkop, groupement situé dans le département des Hauts-Plateaux, pleure son chef. FEZE NGANDJONG a cassé sa pipe. On retiendra de lui qu'il a connu une vie assez mouvementée. Le défunt accède au trône en 1955. Son engagement au sein de l'Union des populations du Cameroun (Upc) pour la revendication de l'indépendance du Cameroun, n'est pas bien apprécié de tous. Il est contraint à un exil qui le conduit en Chine et dans certains pays de l'Europe de l'Est. Plus tard, Marcel FEZE NGANDJONG II dépose ses valises en Guinée Conakry, où il est engagé comme cadre dans une entreprise industrielle.

Entre-temps, Michel Mwouagne assure la régence. Le peuple n'en peut plus. Il exige le retour de son ''vrai'' chef. En 1983, le chef FEZE NGANDJONG retrouve les 18.000 âmes qui peuplent Bandenkop, à la faveur d'une amnistie générale accordée par le président de la République, Paul Biya. La communauté Bandenkop est en liesse. Le 26 mai 1989, Marcel FEZE NGANDJONG II reprend le trône. Il vient de quitter la scène. Reste qu'il a marqué une bonne partie de l'histoire Bandenkop: "Ne nous voilons pas les yeux. Depuis quelques années, notre bien être collectif décline. La vaillance des filles et fils Bandenkop vacille, elle n'est plus à l'image de ces guerriers qui en leur temps, ont assuré à Bandenkop son indépendance et sa prospérité", consignait le défunt dans l'une de ses communications, lors du festival des arts et de la culture du peuple Bandenkop dénommé le ''Là Fé Bou'agang''. Bandenkop est en deuil. Le village du beau-père a perdu son ''Fo'o''. Puisque la mère de Chantal Biya, Rosette Marie Mboutchouang, est l'épouse de Ernest Mboutchouang dont elle porte le patronyme. Ce dernier est originaire de Bandenkop. La mère de la première dame a d'ailleurs été élue au poste de maire à Bangou, chef-lieu de l'arrondissement, depuis les dernières élections municipales.






Qui sommes nous ? | Contactez nous | Recommandez le site | Copyright © 1999-2017 Royaume Baham.